• Partie 2 - 2/5 - Remus et les deux soeurs de l'eau

    Partie 2 - Chapitre 2/5

    Le groupe retournèrent au Chaudron Baveur. Ils avaient passé une bonne partie de l’après-midi à faire les achats pour Poudlard.

    -         Et maintenant ? Demanda Néné.

    -       Maintenant, on attend le 1er septembre pour rentrer à Poudlard, répondit Anna. On pourrait rentrer à Arendelle, proposa-t-elle en regardant sa sœur.

    Elsa ne répondit rien et croisa le regard du Pharaon. Ce dernier hocha la tête et annonça qu’ils allaient rejoindre le QG de l’Ordre du Phoenix.

    -         C’est arrangé avec Dumbledore !

    -         Qui nous ? demanda Néné.

    -         Sakura, Shaolan, Anna et toi, répondit Atem.

    -         Ah ! fit Néné.

     

    Elle se tourna vers les trois concernés, ce n’était même pas la peine de parlementer avec le pharaon, quand il avait le regard si déterminé. Ce que tu y gagnes, c’était de la colère, une punition et tu fais quand même ce que le Pharaon a décidé.

    -         Nous ne sommes pas au courant, commenta Bill.

    -         Mais moi, si, fit la voix de Maugrey.

    Il posa son œil magique sur chacun d’eux.

    -         Et Kristoff ? demanda Anna.

    -         Je l’enverrais à la maison, répondit Elsa.

    -         Bon si j’ai tout compris vous allez nous abandonner sur le bord de la route, dit Néné en croisant les bras, boudeuse.

    -         Néné ! réprima le Pharaon.

    -         Oui, oui, je sais ! J’ai compris, soupira Néné.

     

    Le groupe suivit donc Maugrey jusqu’au Square Grimmaud. Bill aida Néné et Anna à transplaner. Emmeline fit de même avec Sakura et Shaolan.

    -         Vas-y avec lui ! ordonna le pharaon à Seto.

    Maugrey et Seto transplanèrent tous les deux. Atem et Elsa attendirent le retour de Bill et Emeline faire le voyage avec eux.

    -         C’est bizarre comme mode de voyage, fit Néné en secouant la tête.

    -         Tu préfères voyager à dos de dragon ? demande Seto.

    -         Largement ! répondit la jeune fille avec le sourire.

    -         Alors où allons-nous ? demanda Shaolan.

    -         Le QG de l’ordre du Phoenix est caché aux yeux de ceux qui ne savent pas où il se trouve, expliqua Maugrey.

    -         Au 12 square Grimmaud, fit Sakura.

    Tous les membres de l’Ordre la regardèrent surpris. Comment pouvait-elle le savoir sans avoir lu le message de Dumbledore ?

    -         Et bien il est là ! fit Néné en pointant du doigt la porte du 12.

    -         Il n’est pas censé être caché votre… QG ? fit Seto dédaigneux.

    -         Moi… je vois pas le 12, fit Shaolan presque timidement.

    Seto ne pouvait pas avouer que lui non plus ne voyait pas le 12. Il y avait bien le 11 et 13, mais c’est tout. Maugrey fit tout de même circuler le petit parchemin où il y avait écrit :

    « Le Quartier Général du Phoenix se trouve au 12 Square Grimmaud à Londres. »

     

    Ils entèrent enfin dans la bâtisse. Molly vint les accueillir avec le sourire.

    -         Mme Molly ! fit Néné tout aussi chaleureuse.

    -         Le repas n’est pas prêt. Vous pouvez aller dans le salon. Il y a Ron, Hermione, Ginny et les jumeaux, dit Mme Weasley en indiquant une porte fermée non loin d’eux.

    -         Est-ce que les bagages sont arrivés ? demanda Atem.

    -         Oui, cinq minutes avant vous. Sirius a tout monté dans les chambres.

    -         Tu vas rester cette nuit ? demanda Néné au Pharaon.

    -         Oui ! Elsa, Seto et moi partons demain.

    -         Et… je suppose qu’on ne doit pas savoir ce que vous allez faire, dit Néné.

    Atem hocha la tête. La porte du salon s’ouvrit sur une jeune fille châtain clair à la chevelure flamboyante.

    -         Bonsoir, fit-elle surprise.

    -         Entrons, fit Atem.

     

    Le groupe entra dans la pièce. Hermione, Ginny, Ron, Fred et George rencontrèrent Néné Anna, Elsa, Sakura, Shaolan, Seto et Atem. Un silence, un peu étrange se fit entre les deux groupes, chacun observant les autres avec dédain pour certains, inquiétude pour d’autres, curiosité aussi ou intérêt pour d’autres.

    -         Bonjour, je m’appelle Néné, fit-elle en allant serrer la main de tout le monde avec le sourire pour briser la glace.

    -         C’est Olaf qu’il faudrait, fit Anna avec le sourire.

    -         Qui est Olaf ? demanda Shaolan.

    -         C’est un ami qui aime les gros câlins.

    -         C’est un bonhomme de ne….

    -         Néné ! coupe le pharaon.

    -         Ah oui ! fit-elle.

    Elle ferait mieux de se taire, car elle est incapable de mentir. Et les sorciers n’ont peut-être pas l’habitude de voir des bonhommes de neige vivant. Shaolan s’assit sur un fauteuil et sortit sa baguette pour l’observer sous tous les angles.

    -         Tu n’as jamais vu de baguette ? demanda Ron.

    -         C’est ma première baguette.

    -         Oh ! Vous allez venir à Poudlard ?

    -         C’est ce qui est convenu avec Dumbledore. Il y aura Anna, Seto, Néné, Sakura et moi.

    Atem fit les présentations en donnant les noms de tout le monde. Il se présenta comme Atem, ce qui surpris un peu Seto. Hermione fit la même chose avec le groupe de ses amis.

    -         Fred ? George ? fit Anna.

    -         Je suis Fred.

    -         Et moi George.

    -         D’accord.

    -         Anna ne se trompera jamais. Elle saura qui est qui. Sakura aussi, je pense, fit Néné avec le sourire.

    -         J’en doute, même notre mère se trompe.

    Néné continua malgré tout de sourire. Elle était même prête à proposer de jouer, mais Molly entra dans la pièce annonçant que le repas était prêt. Tout le monde se rendit dans la cuisine. Sirius se trouvait là aussi, tout comme d’autres membres de l’ordre que les mages ne connaissaient pas encore.

    -         Bonjour, Mr Sirius! fit Néné.

    -         Bonsoir, Néné.

     

    La jeune fille prit la main d’Atem et l’entrainant vers deux places au hasard autour de la table. Ginny et Hermione s’installèrent à côté d’elle. Fred et George se mirent à côté d’Atem, suivit de Shaolan, Sakura et Molly. Sirius se mit en bout de table, puis Bill, Emmeline, Tonks, Remus, Anna, Elsa, Maugrey, Ron et Seto. Les membres se mirent à manger sous l’œil surpris des autres.

    -         Euh… fit Néné.

    -         Mmmh ! fit Atem d’un ton dur qui stoppa tout le monde autour de la table dans un silence de plomb.

    -         Vous … ne remerciez pas Molly pour le repas qu’elle a fait ? demanda Néné.

    -         Ni la nature pour ce qu’elle vous apporte, ajouta Anna.

    -         Ou la bonne fortune d’être tous réunis, continua Sakura.

    Néné croisa les mains et commença à faire une petite prière, puis elle sourit aux autres. Puis tour à tour, ils baissèrent la tête, même les membres de l’Ordre. Maugrey leva son œil magique sur le Pharaon qui fut le seul la tête haute.

    -         Merci Mme Molly pour le repas. Merci Râ d’apporter ta lumière, fit le Pharaon.

    -         Merci Athoalan pour ta sagesse, dit Elsa en levant la tête.

    -         Merci Kazehimé pour ta compassion et la bonne fortune, ajouta Sakura en levant la tête.

     

    Soudain la table fut enveloppée d’une étrange lumière, devant Molly apparut une perle de couleurs rouge, bleu et jaune.

    -         C’est un cadeau pour vous Mme Molly ! fit Néné avec le sourire.

    Puis les mages se mirent à manger, de la soupe, des crudités et des les légumes chauds en évitant de manger de la viande ou du poisson.

     

    Le repas se passa dans une étrange ambiance, un peu collé-monté, qui manquait de spontanéité. Tout le monde semblait faire attention à ce qu’il faisait ou disait. Molly et Bill observaient la perle sans savoir ce qu’ils pouvaient bien en faire. Anna, assise à côté de Remus, ne cessait de le regarder. Elle avait bien senti ce qu’il était, c’était un loup.

    -         Que se passe-t-il ? finit par demander Sirius en voyant son ami mal à l’aise.

    -         Rien, de particulier. Vous êtes un loup ? demanda Anna.

    -         Qui a parlé de ça ? fit Remus en se levant, à la fois en colère, mais aussi apeuré et inquiet.

    -         Personne, je connais bien la lune, répondit Anna à son tour intimidée.

    -         Qu’est-ce qui se passe avec la lune ? demanda Néné.

    -         La pleine lune me transforme en monstre ! répondit Remus presque sans le vouloir, jetant un froid autour de la table.

    -         Elle … ne … fait pas de…vous, un monstre, dit Anna.

    -         Je crois qu’ils ont oublié la vraie fonction des loups, des « chybs », fit Elsa.

    Remus se sentit soudain mal, et retomba sur sa chaise, il pâlit. Tonks se leva précipitamment pour aider son ami. Maugrey se mit aussi debout et observait les deux sœurs avec son œil humain mais son œil magique était posé sur le Pharaon.

    -         Que se passe-t-il ? exigea Maugrey.

    -         Et bien… commença Néné, avant de sentir la main de Seto sur sa bouche pour la faire taire.

    -         C’est aux deux sœurs de régler ça ! fit Seto.

    Atem, Sakura et Shaolan ne bougeaient pas de leurs chaises, attendant la suite. Néné échangeait un regard inquiet avec Seto.

    -         Venez avec moi, fit Elsa en se levant pour conduire tout le monde à l’extérieur.

    Tonks et Maugrey suivirent un Remus étrangement docile. Elsa se mit au milieu du square, et créa une étrange bulle pour qu’elle utilise sa magie sans que personne ne puisse voir ce qui se passait.

    -         Chyb, je t’ordonne de sortir, fit Elsa.

    Soudain, Remus se transforma en loup-garou alors que ce n’était pas la pleine lune. Les autres ne pouvaient qu’être spectateurs. Tonks se recula et sortit sa baguette, tout comme Maugrey.

    -         Ne sortez pas ! ordonna Fol Œil.

    -         Il y a longtemps, commença Elsa, la lune, l’esprit de la lune se sentait seul, car tout le monde dormait lorsque que le soleil était couché. Elle poussa un cri terrible qui fit trembler la Terre. Mais les humains qui ne dormait pas à ce moment-là, ils furent transformés en loup. Le but premier d’un chyb est de tenir compagnie à la lune.

    -         Levez la tête, Remus et dites-lui que vous l’aimez, fit Anna en levant l’index vers la lune au-dessus de leur tête.

    Remus hurla à la lune. Anna sourit et s’avança vers « l’animal ». Celui-ci d’habitude si féroce, se tenait docile face à la jeune fille.

    -         Si vous faites confiance à la Lune, elle vous protégera, si vous avez confiance au Loup. Il ne blessera pas les gens que vous aimez. Il vous aidera. Il ne faut pas absolument pas le voir comme une force à combattre ou à craindre. Le loup est votre allié, votre ami, continua Anna.

    -         Mlle Tonks, est-ce que vous voulez bien venir ? demanda Elsa en tendant la main vers la jeune femme.

    Cette dernière s’avança avec prudence. Sirius était sorti de la maison, et se tenait prêt à agir si Remus faisait du mal à la jeune femme. Son ami ne se pardonnerait jamais s’il la blessait. Anna s’accroupit prés du loup-garou et murmura « Ce sont des amis », en premier langage.

    -         Est-ce que vous voulez bien lui faire sentir votre main. Il ne vous mordra pas, fit Anna.

    Elle posa sa main sur la tête du loup, qui se tenait assis à ses côtés. Tonks tendit sa main tremblante. Il huma la main de Tonks, puis Elsa fit signe à chaque membre de l’Ordre de venir chacun leur tour pour que le loup sente leurs mains.

    -         Repose-toi, chyb, fit Anna.

    Le loup s’allongea et redevint Remus… tout nu.

    -         Oh, je n’avais pas pensé à ça, fit Anna en détournant le regard, rougissante.

    Sirius se précipita vers son ami pour le couvrir d’un sort. Remus se redressa en regardant tout le monde. Il n’avait pas des sensations floues ce qui venait de se passer.

    -         Qu’est-ce qui s’est passé ? demanda Molly, qui observait les choses par la fenêtre.

    -         Et bien, maintenant vous faites partis de la tribu, meute de Remus. Même transformé en loup, il ne vous mordra pas, expliqua Elsa.

    Tout le monde rentra dans la maison.